Diffusion

Vendredi 15 mars 2019 – 20h55

Pays

Canada

Résumé

Quatre jeunes grimpeurs rêvent de gravir la Tour de la Fleur de Lotus, une grande paroi de légende, perdue dans le Cirque des Parois Impossibles, tout au nord du Canada.
N’ayant que peu d’expérience dans ce genre d’aventures, ils convainquent Dom, baroudeur de 33 ans leur aîné, de les aider à mettre sur pied cette expédition.

Pour 800 m d’escalade, ils vont devoir affronter les dangers de la rivière Nahanni sur 550 km, pendant un mois d’autonomie totale.
Tandis que Dom retrouve les rêves initiatiques de son adolescence en chevauchant les rapides de la Nahanni, il découvre aussi que la Fleur de Lotus sera son dernier “Big Wall”.

Une aventure poétique et pleine d’humour, un passage de témoin où s’entrecroisent rêves et réalité.

©Dominique Snyers

L’ invité  :

Dominique Snyers

Son site web : capexpe.org

Dominique Snyers

A côté de son boulot d’entrepreneur et de créateur de start-ups informatiques, Dom accompagne chaque année de nombreux aventuriers, souvent plus jeunes, dans les grands espaces sauvages horizontaux comme verticaux.

Il a lancé l’association Cap Expé, une communauté d’aventurières et aventuriers, dans le but d’encourager le rêve d’aventure et surtout leur réalisation en autonomie.
Sa motivation principale c’est la pédagogie et la transmission. C’est aussi pour cela qu’il se lance aussi aujourd’hui dans la réalisation de films.
“Le passeur de la Nahanni” a été présenté dans de nombreux festivals internationaux et a reçu plusieurs récompenses.

Nous vivons dans un monde de plus en plus virtuel où tout va de plus en plus vite. Je suis convaincu que les sports d’aventure peuvent être un antidote. En s’inventant une aventure, nous pouvons reprendre les rênes de nos vies, à condition de respecter certaines règles.
Ma plus grande joie c’est d’aider les plus jeunes à dépasser la déconnade entre potes ou encore les challenges sportifs qu’ils se fixent, pour s’ouvrir au silence et au rythme du pas, de la pagaie ou du glissement du ski dans ces grands espaces. C’est là que nous pouvons découvrir notre musique propre, ce que nous sommes vraiment. C’est là que les masques tombent et qu’une nouvelle relation à l’autre peut s’enclencher, passionnante.

En même temps, ce que j’aime plus que tout c’est la transmission : rendre autonome ces jeunes aventurières et aventuriers dans la gestion des risques que ces aventures requièrent. Plutôt que d’acheter une aventure préfabriquée “all inclusive” y compris les photos à publier sur Facebook, je les pousse à s’inventer leur propre aventure et à la mettre en musique eux-mêmes.
La réalisation de films et en particulier celui-ci, participe pour moi à ce même élan, tout en voulant en élargir encore l’audience”.

Le passeur de la Nahanni

Film de Dominique Snyers (53′). Réalisation 2017.

Le passeur de la Nahanni ©Dominique Snyers
Le passeur de la Nahanni ©Dominique Snyers
Le passeur de la Nahanni ©Dominique Snyers
Le passeur de la Nahanni ©Dominique Snyers
Le passeur de la Nahanni ©Dominique Snyers
Le passeur de la Nahanni ©Dominique Snyers