Diffusion

Samedi 29 mars -17h10

Pays

Botswana et Australie

Résumé

Luc Marescot est réalisateur et filme les animaux depuis toujours. Myriam, sa compagne, biologiste, éthologue, étudie et décrypte leurs comportements. Esther (13 ans) et Myrdhin (9 ans), leurs enfants, sont passionnés de nature, de faune et de flore. Luc et Myriam ont décidé de les embarquer six mois pour un voyage au long cours qui les mènera à travers le Botswana et l’Australie. Six mois pour partager, s’émerveiller, s’interroger, rencontrer, découvrir ce que leur père Luc saisit habituellement seul à la caméra, et appréhender ce que Myriam leur mère, étudie de son côté.

Myriam-150

L’invitée : Myriam Baran

“Voilà 20 ans que je vis en pointillé près de Luc. En pointillé ? Luc est cameraman/réalisateur de films documentaires. C’est pire que marin au long cours. Vingt ans d’amour, d’absences, d’attentes, et deux beaux enfants : Esther 13 ans et Myrdhin, 9.
Ethologue de formation (spécialiste du comportement animal), je me suis consacrée à l’éducation de nos enfants après une passionnante expérience vécue auprès de singes capucins destinés à aider les personnes tétraplégiques. Maman singe un jour, maman primate toujours.
Nous avions en projet de retourner en Australie avec nos enfants pour leur faire découvrir cette île XXL où tout est hors normes et profiter de ce voyage pour leur montrer quel est le travail de leur papa, dont ils n’avaient jusque là qu’une vision assez floue, subissant juste ses absences répétées aux anniversaires et fêtes de famille. Comment fait-on un film documentaire ? Comment approcher les animaux sauvages ?
Nous sommes donc partis tous les quatre, faire un tour de l’autre côté de notre petite planète. Un grand voyage naturaliste pour que nos enfants apprennent à regarder le monde. Nous voulions partager avec eux notre commune passion de la nature, Luc en tant que cinéaste, moi en tant que biologiste. Nous avons choisi d’aller à la découverte des coulisses de la nature sauvage de l’hémisphère austral. En Afrique d’abord, au Botswana, car cette Afrique préservée est le fantasme absolu de nature vierge dont rêvent les Européens. Puis évidemment à travers l’Australie, île-continent qui recèle tant d’animaux extraordinaires. Et chemin faisant, de vieux éléphants en bébés kangourous, nous y avons découvert une multitude de petites histoires qui se racontent, du bush à l’oreille”.

Du bush à l’oreille

Film de Luc Marescot, Docside prod, HD (52mn).

du bush à l'oreille
Famille Baran Marescot
bush5